mon travail vu par Cyrielle LE LAY étudiante en master à l'UBO LORIENT
stagiaire au centre d'Art Contemporain de Kerguehennec en 2010


Des formes géométriques, d’abord, croquées en petit format, crayonnées sur des bouts de papier. Une symétrie décomposée, des espaces divisés de façon proportionnelle,  pensés, réagencés, recomposés,  transposés en grand format sur des plaques de mélaminé. Un rythme maîtrisé, nullement bridé. La  rigueur formelle égale la minutie factuelle. Daniel Tostivint compose avec ses pinceaux et la glycéro brillante , l’incident étant systématiquement évité ou corrigé.
A ses débuts, il habillait systématiquement ses tableaux de  baguettes blanches. Peu à peu, le cadre s’est immiscé au sein de la composition picturale jusqu’à faire partie intégrante de l’oeuvre, créant des semi reliefs, pour ensuite disparaître définitivement du contour du tableau. La surface s’aère, les formes s’évadent au gré des compositions. Présentées par séries, ces peintures s’allient, se résument, se retrouvent, s’échappent ou se répondent. Les couleurs sont réparties proportionnellement d’une toile à l’autre, scellant l’harmonie des supports. Ce peut être aussi du noir et blanc, ou un monochrome, qui révèle subtilement les reliefs et la planéité. Un dialogue s’établit, un partage se fait jour.  


            Cyrielle LE LAY